Tuteurs, « volontaires désignés » ?... en ligne, la démarche à suivre

lundi 19 juillet 2010
par  Snes S3 MRP

Depuis 15 jours, les pressions s’accentuent pour forcer la main des anciens tuteurs : convocation par le chef d’établissement, appel au domicile de la part des IPR...

Face aux refus massifs et collectifs de la part des collègues de l’académie (plus de 4000 signatures déposées au ministère, auxquelles s’ajoutent les lettres individuelles adressées aux IPR) d’assurer la charge du tutorat des stagiaires 18 heures, le recteur, en manque de candidats, a récemment envoyé un courrier à ceux-ci.

Oscillant entre la demande et l’ordre, ce courrier est volontairement ambigu. Or, il ne peut y avoir d’ambigüité : rappelons que le tutorat de stagiaires ne fait pas partie de nos obligations statutaires. A ce titre on ne peut nous l’imposer. La recherche de tuteurs se fait sur le mode du volontariat.

Pour continuer notre action collective et répondre aux demandes de collègues destinataires de cette lettre, nous vous proposons un modèle de réponse individuelle ainsi qu’un modèle de réponse collective. Ces deux courriers au recteur sont complémentaires, Ils demandent au recteur de clarifier le statut de son courrier (demande ou ordre). Nous conseillons de combiner les deux.

La lettre collective reprend le refus collectif déjà adressé au recteur, elle a pour but de soutenir les collègues ciblés par le Recteur et d’exprimer le refus global du dispositif de formation des enseignants stagiaires. La lettre individuelle s’adresse aux collègues destinataires de la lettre du Recteur.

Pensez à nous faire parvenir les doubles de ces envois à l’adresse suivante :

  • soit par mail : s3ver@snes.edu
  • soit par courrier : SNES Versailles : 3 rue Guy de Gouyon du Verger 94112 ARCUEIL Cedex

Nous relaierons le refus qui continue à être massif face à cette réforme.

Nos actions contre le dispositif de formation et d’entrée en fonction des enseignants, comme celle sur le refus d’être tuteur, ont toutes le même but :

  • pour les stagiaires : obtenir une décharge de service conséquente pour qui’ils enseignent dans un nombre limitée de classes. (mandat du SNES : 6h de cours pour les stagiaires certifiés, 5h pour les agrégés) ; dégager ainsi du temps pour qu’ils aient une réelle formation professionnelle.
  • pour les tuteurs : une réelle reconnaissance de leur mission, une réelle décharge de cours.

Documents joints

Word - 27.5 ko
Word - 28 ko