Quantcast

Langues Vivantes : enquête sur les certifications en sections européennes et l’épreuve orale au bac STG

jeudi 10 avril 2008
par  Secteur politique éducative

Enquête sur les certifications en sections européennes et les épreuves orales en STG

La situation des langues vivantes dans les lycées est plus préoccupante que jamais : dans le cadre de la réduction des options, certaines langues disparaissent, , dans certains cas les horaires officiels ne sont plus respectés, des regroupements abusifs sont effectués ... le Snes est largement mobilisé pour que soit préservée à la rentrée 2008 une offre diversifiée des enseignements de langues vivantes. Nous avons donc besoin que dans toutes les actions menées actuellement les professeurs de LV soient présents et fassent entendre leurs revendications . Par ailleurs le retrait d’emplois dans l’académie de Versailles a des conséquences très importantes sur le nombre de postes fixes dans l’académie particulièrement dans les Langues dites « à faible diffusion », c’est toute l’offre de formation qui est ainsi fragilisée . En Allemand : 173 postes fixes ont été supprimés en 4 rentrées (et cela en décomptant les éventuelles créations) : soit près d’un quart de postes fixes en moins (24% exactement : c’est le record absolu ! ! !) : heureusement que le Recteur de Versailles se disait attaché à la défense de l’Allemand et à la diversité de l’offre en Langues Vivantes... Même raisonnement en Russe : 7 postes fixes en moins sur 31 par rapport à 2006 soit 23%...L’Italien 7 postes soit, 17.5%...Enfin sur les 2 dernières rentrées l’Anglais perd 151 postes, l’Espagnol 59...

Pour que le SNES puisse intervenir efficacement auprès du rectorat, nous souhaiterions avoir des informations, pouvez-vous renvoyer cette enquête même incomplète :
secteurlycee@versailles.snes.edu

Etablissement (ville) :

département :

1) La question des certifications proposées aux élèves de seconde dans les sections européennes.

Il a été imposé à des collègues de LV de devenir examinateur sans indemnisation (l’indemnisation des frais de transports et de repas pour les journées de formation est un droit, manifestez vous pour l’obtenir et faites nous part des obstacles que vous pourriez rencontrer). Nous savons que des collègues ont refusé (dans le 91 notamment) . Nous avons besoin de remontées plus précises des établissements pour intervenir.
Si vous avez des sections européennes dans votre établissement

Quelles langues sont concernées par ces certifications ?

Des élèves ont-ils été inscrits ? oui non

Dans quelle(s) langue(s) et par qui ?

Les collègues ont-ils été volontaires pour la formation demandée ? oui non
Comment cela s’est-il passé ?

Y a-t-il des refus individuels ou collectifs de faire passer ces certifications ? Précisez

Quelles sont les réactions de l’administration. ? des IPR ??

Pour sa part, le Snes est intervenu auprès du Ministère pour demander que soit respecté le volontariat annoncé au début de l’initiative. (US n° 663 page 5)

. (voir les informations et la position du SNES sur notre site : http://www.snes.edu/clet/spip.php?a... )

2) Epreuves LV orales au bac STG :

a) Echange entre établissements pour l’évaluation de l’expression orale. Avez -vous essayé de le mettre en place ? oui non

réussi ? oui non ?

Commentaire :

b) Mise en place de la compréhension orale ( Cette évaluation était fixée au lundi 31 Mars dans notre académie.)

A-t-elle eu lieu dans de bonnes conditions ? oui non

Y a-t-il eu des problèmes en amont ? Lesquels ? (sujets ? matériel ? etc..)

Pendant les évaluations ? (convocation des élèves ? respect des consignes ? etc..)

Quel premier bilan pouvez-vous tirer ?


Documents joints

Enquête sur les épreuves en LV au bac STG et (...)