Rendez-vous action le lundi 2 mai : opération com’ de la Ministre, faisons entendre la voix de la profession et du terrain !

mercredi 13 avril 2016
par  Snes S3 MBV

La Ministre de l’Éducation nationale et le Chef du Gouvernement organisent les lundi 2 et mardi 3 mai les Journées de la Refondation de l’École à Paris au Palais Brongniart. Ces journées sont destinées à célébrer devant les médias et un parterre d’élus et de professionnels les « réussites » de leur politique éducative, à un an des prochaines échéances électorales.

Pour le SNES-FSU, cette initiative est une nouvelle provocation de la part de la Ministre :

  • il s’agit de jeter un écran de fumée sur la contestation de la réforme du collège, alors même que son rejet est solidement ancré dans les salles des professeurs, que de plus en plus de sections FCPE départementales manifestent publiquement leur refus de cette réforme, que les réunions dans les établissements montrent les difficultés de sa mise en œuvre et laissent présager d’une rentrée chaotique,
  • c’est la manifestation du profond mépris d’une Ministre qui, au lieu de répondre aux revendications des personnels et de recevoir leurs organisations représentatives (aucune réponse depuis plusieurs mois aux demandes de l’intersyndicale sur la réforme du collège), préfère multiplier les opérations de communication,
  • c’est une manœuvre grossière pour occulter, de manière générale, les insuffisances et les renoncements d’une politique éducative qui, depuis 2012, n’a pas donné les moyens suffisants au Second degré pour en faire un outil de réussite pour tous les élèves et pour améliorer nos conditions d’exercice, comme le montrent les mobilisations de ces derniers mois : réforme du collège, réduction de l’offre de formation (options, spécialités etc) en lycée, éducation prioritaire, créations de postes insuffisantes pour assurer les remplacements…

Pour le SNES-FSU, la profession doit faire entendre sa voix lors de cette journée où seront présents de nombreux élus et médias à l’invitation de la Ministre et du chef du Gouvernement.

C’est pourquoi, les sections académique Paris, Créteil, Versailles appellent les personnels à participer au rassemblement organisé devant le palais Brongniart lundi 2 mai à 14h.
Des prises de paroles seront organisées pour dénoncer les impostures de la communication ministérielle sur la rentrée 2016, la réforme du collège 2016, l’Éducation prioritaire… et exiger d’autres choix.
Cette journée est une nouvelle étape dans la construction de la lutte pour obtenir l’abrogation de la réforme du collège.
(Un préavis de grève a été déposé pour permettre à tous ceux qui le souhaitent de participer au rassemblement.)

Par son mépris et son autoritarisme, la Ministre a cru qu’elle pouvait faire taire la profession ! En nous mobilisant le 2 mai, montrons le contraire et rappelons l’exigence d’une autre politique éducative dans l’intérêt de la jeunesse et pour l’avenir de nos métiers !